Les contes de Constance

Il était une fois un homme qui se promenait, flénait le nez en léair. Céétait un homme puissant qui avait rarement léoccasion de le faire. Au départ content, il profitaité Puis il a pris une grande bouffée déair et il séest dit à Pouah, éa sent mauvais ! é

Copyright
-
This text will be replaced

Ecoutez les 78 autres contes de la rubrique