Les contes de Constance

Céétait un superbe marécage ! Du point de vue des hommes, une catastrophe. Aucune culture ne tiendrait le coup. Du point de vue des animaux un bonheur. Ils pouvaient patauger tranquille. Céétait le paradis des grenouilles, des crapauds et des moustiques. Ils donnaient la fiévre aux hommes et se débarassaient déeux facilement. Mais un homme plus tétu que les autres voulut conquérir ce marécage.

Copyright
-
This text will be replaced

Ecoutez les 78 autres contes de la rubrique