Les contes de Constance

En haut de la tour, il avait trouvé refuge. Il voyait en contrebas tous les misérables dont il avait partagé la vie. Jusqu'é ce jour oé il avait suivi le sonneur et l'avait assommé pour grimper les marches et se cacher entre les interstices des pierres de la cathédrale. Il était petit et pas gros, doué d'une habileté hors du commun. De son ancienne vie, il avait gardé sa faculté de tuer les pigeons d'un jet de pierre.

Copyright
-
This text will be replaced

Ecoutez les 62 autres contes de la rubrique