Les contes de Constance

Il était une fois un grain de sableé Si je vous en parle, céest parce quéil était le plus petit des grains de sable. On ne le voyait pas à lééil nu mais il se faufilait partout. Surtout au niveau des jointuresé et son plus grand plaisir était de coincer les ouvertures.

Copyright
-
This text will be replaced

Ecoutez les 81 autres contes de la rubrique