Les contes de Constance

Un cygne déployait ses ailes au bord de l'eau, solitaire et digne. Il était d'une blancheur immaculée, il faisait des cercles sur l'eau... Il attendait l'ondine quand soudain la fée a jailli dans une gerbe d'eau comme une onde dansante, elle s'est posée sur le dos du cygne et ce dernier s'est envolé l'emmenant comme un butin précieux. Les paysans qui n'étaient pas loin, ont senti une brise au dessus de leur tête : Ils ont levé les yeux ont cru voir un char blanc qui ramenait une divinité vers le ciel. Trois jours plus tard le cygne est revenu, cette fois il était seul. Il se posa sur le rivage. De son voyage céleste il avait ramené trois œufs qu'il couvait tendrement.

Copyright
-
This text will be replaced

Ecoutez les 53 autres contes de la rubrique