Les contes de Constance

Il était une fois une petite fille qui était tout le temps fatiguée. On l'appelait à Traîne savate à parce qu'elle traînait les pieds tout le temps. Ce matin d'hiver à Traîne Savate à refusa de se lever : à Laissez-moi tranquille ! J'ai les batteries à plat !

Copyright
-
This text will be replaced

Voir le spectacle associé

Sur Mer agitée ou sur...

Ecoutez les 56 autres contes de la rubrique